Communauté Sainte-Marie-Madeleine

Éléments d’histoire

Érigée canoniquement en 1678, la paroisse de Sainte-Marie-Madeleine est la plus ancienne du diocèse de Trois-Rivières et l’une des plus anciennes au Québec. Une première chapelle en bois est édifiée à Cap-de-la-Madeleine dès 1659 par Pierre Boucher (1622-1717) , alors propriétaire du domaine appelé fief Sainte-Marie. Cette chapelle est déplacée sur le site actuel du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap dans les années 1660. En 1717, le bâtiment étant jugé trop petit, les paroissiens le démolissent et entreprennent la construction d’un nouveau lieu de culte en pierre. Les travaux s’échelonnent jusqu’en 1720.

Une nouvelle église paroissiale est construite à proximité en 1879, mais la chapelle en pierre est conservée et est convertie en un sanctuaire dédié à la Vierge. Ce sanctuaire devient un important lieu de pèlerinage au tournant du XXe siècle et sa gestion, ainsi que celle de la paroisse, est confiée aux Pères Oblats de Marie-Immaculée en 1902. Au début des années 1950, l’affluence de pèlerins est telle que les oblats demandent la permission à l’évêque de démolir l’église paroissiale et de construire une grande basilique sur le même site. Une nouvelle église de Sainte-Marie-Madeleine est bâtie de 1951 à 1953 sur un terrain à proximité, en bordure du boulevard  Sainte-Madeleine. L’église de Sainte-Marie-Madeleine constitue le quatrième lieu de culte construit dans la paroisse à Cap-de-la-Madeleine. En 1969, la corporation des oblats de Marie-immaculée, était propriétaire du lieu de culte, cède l’église et le cimetière à la fabrique de Sainte-Marie-Madeleine. Les paroisses de Sainte-Marie-Madeleine, Saint-Lazare et de Saint-Gabriel sont fusionnées en 2005, en 2012 l’église Sainte-Marie-Madeleine est vendue et les archives et les registres de Sainte-Marie-Madeleine sont déménagés au presbytère Saint-Lazare. 

Source : Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Saint-Lazare

L’église de Saint-Lazare a été édifié de 1928 à 1929. L’église de Saint-Lazare témoigne du développement de la paroisse du même nom. Cette dernière constitue la troisième paroisse fondée à cap-de-la-Madeleine, à la suite de l’essor économique et démographique de la localité. Elle est érigée canoniquement en 1927. Durant la première année , les offices religieux se déroulent dans cet édifice qui loge alors l’Hôtel de ville et le poste de police. 

Le lieu de culte est construit de 1928 à 1929. Il est conçu par les architectes Jules Caron (1886-1942) , Donat-Arthur Gascon et Louis Parent. Le presbytère, quant à lui, est bâti en 1930 à côté de l’église.

Le curé Arthur Brunelle, chargé de la paroisse pendant 33 ans , soit de 1927 à 1960, est un personnage marquant dans cette communauté. En 1978, les paroissiens lui dédient un monument à la Vierge qu’ils installent devant l’église.

Les paroisses de saint-Lazare, de Sainte-Marie-Madeleine et de Saint-Gabriel-Archange sont fusionnées en 2005

Source : Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Église Notre-Dame-des-Sept-Allégresses

Heures d’ouverture du presbytère

Lundi et mercredi
9 h à 12 h et 13 h 30 à 16 h



Coordonnées

  • Adresse

    35, rue Toupin
    Trois-Rivières, QC, G8T 3Y4

  • Courriel
  • Téléphone

    819 375-4828

  • Télécopieur

    819 376-8532

Église St-Gabriel-Archange

La paroisse Saint-Gabriel-Archange est fondée en 1964, faisant d’elle la plus jeune des paroisses du territoire de Cap-de-la-Madeleine. Son premier curé desservant est l’abbé Marcel Héroux. Une maison sur la rue Frère-Sévérin est alors achetée afin de servir de presbytère et les premiers offices se tiennent alors dans l’école l’Assomption. Plusieurs propositions de plan pour la future église sont soumises à la fabrique pendant que les paroissiens amassent les sommes nécessaires. Le présent centre communautaire, oeuvre sans architecte, fut construit en 1972-73 d’après les plans d’un dessinateur. L’église Saint-Gabriel-Archange se présente sous la forme d’un volume extérieur rectangulaire à toit plat. La grande simplicité du bâtiment ainsi que sa vocation majoritairement communautaire en fait une oeuvre bien inscrite dans les nouvelles réalités sociales des années 1960. Le renouveau liturgique préconise effectivement des lieux de culte davantage ancrés dans la communauté, plus modestes et moins coûteux. 

source : SCAP/Patri-Arch

Coordonnées

  • Adresse

    102, rue Frère-Sévérin 
    Trois-Rivières, QC
    G8T 3B7

  • Courriel
  • Téléphone

    819 375-4828

  • Télécopieur

    819 376-8532

Église Notre-Dame-des-Sept-Allégresses

Personnes ressources

Prêtre-Modérateur
Jean-Pierre Guillemette

Prêtres collaborateurs
Gilles Roberge
Jean Dubuc
François Hamel
Claude Lacombe
Louis Fecteau

Diacres collaborateurs
Paul Racette
Rénald Leduc


Agentes de pastorale
Lise Racette (Coordonnatrice)

Équipe de vie communautaire
Jacques Boudreau
André Tremblay
Yvette Beaulieu
Denyse Beaudoin

Comité local des affaires économiques
Vianney Rhéaume
Andrée Lacombe
Jeannine Rochefort

Équipe de liturgie
Anita Bacon
Johanne Bourassa
Carmen Martel
Thérèse Forget
Denis Beaulieu

Secrétaire
Thérèse St-Louis